qi gong & tai chi à Bordeaux  

les cours / qi gong

Exercices de Santé de la tradition chinoise, le qi gong puise ses racines profondes dans la philosophie et la médecine chinoise. Pratiqué à tout âge, il préserve les articulations et renforce l’organisme, il affermit le corps
et l’esprit tout en en développant la souplesse.
Par une pratique régulière, il devient un outil essentiel pour « nourrir finement » notre vie et préserver la santé
du corps comme de l’esprit.
Par le souffle et les mouvements, guidés par la pensée, les exercices viennent mobiliser l’ensemble du corps et de l’esprit, intégrant espace et respiration en interne comme en externe, procurant bien-être et stimulant la vitalité du corps.

Dans la pensée chinoise, le corps est structuré par un réseau d’animation énergétique qui circule en superficie et en profondeur, reliant ensemble toutes les parties et organes corporels.
Cette énergie soutien, active, informe l’ensemble de l’organisme, en intime relation avec l’environnement et
en résonnance avec lui et le mouvement des saisons.

Nous suivons donc dans les exercices proposés, le rythme des saisons en activant les méridiens d’acupuncture de chacun des organes auxquels ils s’associent. Nous redonnons en pratiquant le qi gong,
du sens au cycle des saisons qui nous accompagnent
et interagit sur notre métabolisme. Nous accordons vie
et réalité à notre corps selon un rythme trop souvent
oublié (rythme que le corps sait, et parfois à nos dépens, nous réclamer).

Les exercices de qi gong, nous permettent aussi, en
toute simplicité, de redessiner les grandes lignes de ces réseaux d’animation, d’accompagner et de diriger les mouvements et le souffle en toute conscience, associant ainsi l’intention et l’action pour une plus grande efficacité.

Ainsi l’enchaînement de mouvements spécifiques active, tonifie, stimule ou régule l’énergie du méridien et de l’organe auquel il se relie, favorisant l’équilibre du corps physique et énergétique.
Le qi gong est un art de vivre simplement et pleinement,
il nous aide à laisser la vie couler en nous comme autour de nous, dans un mouvement incessant de va et vient entre l’interne et l’externe : comme un souffle animé d’un « inspir » et d’un « expir ».